Les Trois Vallées

« Le plus grand domaine skiable du monde » ; c'est ce que proclame fièrement le domaine des Trois Vallées, à juste titre : avec plus de 150 remontées mécaniques pour 650 km de pistes et de vastes zones de hors-piste, vous pourriez y skier toute votre vie sans jamais vous ennuyer une seconde.
Les dimensions considérables du domaine font que tout skieur, du parfait débutant à l'expert du hors-piste, y trouvera son bonheur, tandis que l'altitude – plusieurs pistes démarrent à plus de 3 000 mètres – vous assure un enneigement constant.
La très grande variété des stations est aussi l'une des richesses des Trois Vallées, de Courchevel 1850 la fastueuse, où fourrures et bijoux s'affichent aussi bien sur les pistes qu'en dehors, aux stations moins clinquantes comme Les Menuires et La Tania, où la plupart d'entre nous, aux moyens plus modestes, peuvent aussi trouver notre bonheur.

Les stations

Les Trois Vallées se composent de Courchevel (répartie en 4 villages distincts : 1850, 1650, 1550 et Le Praz), La Tania, Méribel (aussi répartie en quatre villages), St-Martin-de-Belleville, Les Menuires et Val Thorens. Cela peut semer la confusion, et il est recommandé, avant que vous ne chaussiez vos skis (mais aussi pendant vos sorties de ski !), d'étudier la carte des pistes.
Chaque station a sa spécificité, quelques unes étant plus caractéristiques que d'autres. Courchevel 1850 est connue pour être la cour de récréation des people – on pourra y croiser des magnats du pétrole russes, des pop stars anglaises, des stars françaises du cinéma – et les prix sont à l'avenant. En revanche, les autres villages de Courchevel ne sont pas forcement aussi onéreux.
Les stations de Méribel sont très prisées des Anglais, au point que dans de nombreux bars et restaurants on entendra davantage parler anglais que français.

La Tania et Les Menuires proposent des vacances de neige à des prix raisonnables, mais dans un décor d'immeubles d'appartements à l'architecture terne, telle la station festive de Val Thorens qui est le plus haut village de ski des Alpes ; St-Martin-de-Belleville, d'aspect alpin plus traditionnel, est probablement la plus jolie station.
Il est à noter que les Trois Vallées sont accessibles par remonte-pentes depuis la ville thermale de Brides les Bains et du village d'Orelle dans la vallée de la Maurienne, que l'on nomme souvent la « quatrième vallée ».

Le ski dans les Trois Vallées

Si vos préférences vont vers les pistes longues, larges et bien damées et vous n'aimez pas prendre la même piste deux fois dans la journée, les Trois Vallées sont surement pour vous. Vous pouvez même décrocher un « diplôme » en suivant le circuit « Escapade » qui vous fera traverser toutes les stations du domaine en une seule journée.
En plus des conditions de ski idéales, vous pourrez jouir, au plus haut de toutes les stations, de superbes panoramas alpins, qui s'étalent du massif du Mont Blanc au nord jusqu'au pic de La Meije, qui culmine à 3 980 m au sud.
Parmi les meilleures options intermédiaires, on trouvera : l'ensemble formé par les pistes bleues reliées de Courchevel 1650, la longue piste rouge de Creux et la noire ludique des Suisses à Courchevel 1850 ; la rouge sinueuse de Combe de Vallon au-dessus de Méribel-Mottaret ; la rouge large et onduleuse de Jérusalem et la série de bleues idéales pour les débutants au-dessus de St-Martin/Les Menuires ; enfin, les belles rouges et bleues depuis les hauteurs de Cime Caron, dont l'enneigement est assuré, au-dessus de Val Thorens. Mais cette liste ne vous donne qu'une petite idée de tout ce que vous allez y découvrir...

Chacune des stations propose bon nombre d'écoles de ski qui satisferont les débutants. L'une des plus réputées, c'est la Nouvelle Génération de Courchevel, Méribel et La Tania ; l'école de ski ESF de Courchevel est la plus importante d'Europe avec plus de 700 moniteurs.
Ce sont sans doute les skieurs chevronnés et de bon niveau qui tireront le plus grand profit des Trois Vallées tant le choix proposé est large. Avec des noires exigeantes, comme l'imposant Grand Couloir à Courchevel 1850, jusqu'à un superbe ensemble de terrain « sidecountry » qui traverse tout le domaine, auxquels s'ajoute la magnificence de l'arrière pays (surtout à Courchevel, Méribel et Val Thorens), c'est l'un des domaines skiables les plus diversifiés des Alpes.

L'association de plusieurs versants orientés nord et de la haute altitude fait que, même à la fin du printemps, les conditions d'enneigement sont généralement bonnes ; en revanche, si la plus grande partie du terrain hors-piste est visible depuis les remontées mécaniques et facilement accessible, vous devrez avoir recours à un guide pour en profiter au maximum en toute sécurité – contacter le Bureau des Guides à Courchevel ou à Méribel (www.guides-courchevel-meribel.com).
À juste titre, les Trois Vallées est le domaine skiable le plus populaire d'Europe et, en conséquence, attire un grand nombre de skieurs ; mais si les queues aux remontées posent rarement de problèmes, même en pleine saison, les pistes les plus prisées, telles celles de Creux au-dessus de Courchevel 1850, peuvent parfois être assez congestionnées, tout comme les pistes de retour à la fin de la journée – les pistes vers Méribel-Mottaret peuvent être vraiment pénibles.

Hors pistes

Les possibilités offertes aux non skieurs sont illimitées, de la pratique de la raquette et du ski de fond jusqu'aux tours en parapente en duo au-dessus de la Tania, ainsi que le plus long toboggan d'Europe (7 km) au-dessus de Val Thorens.
Le Parc Olympique de Méribel dispose d'une patinoire, d'un espace forme, d'une piscine, d'un bowling et d'un spa ; il y a aussi un bon centre sportif aux Menuires (auquel s'ajoute un toboggan plus court de 4 km), ainsi qu'à Val Thorens.
A Courchevel 1850, on peut faire du shopping dans un ensemble de boutiques aux prix spectaculairement prohibitifs. On y trouve aussi des salles de cinéma, ainsi qu'à 1650, Méribel et Val Thorens. En plus, le musée de St Martin est une très bonne surprise.

SE RESTAURER
Il y a onze restaurants étoilés par le guide Michelin aux Trois Vallées et beaucoup d'autres restaurants en altitude et en ville pour toutes les bourses. Sur les pentes, Courcheneige, une bonne adresse au-dessus de Courchevel 1850, propose de bons snacks à emporter et des repas un peu plus chers dans un cadre cosy. Si l'argent n'est pas votre premier souci, essayez le Chabichou dans le centre de 1850, classé 2 étoiles au Michelin; le Grand Couer à Méribel jouit aussi d'une très bonne réputation. Le Grand Lac est bien apprécié et propose une carte de bonne qualité sur les pistes au-dessus des Ménuires, tandis que le Fitz Roy, le 4 étoiles le plus haut d'Europe, à Val Thorens, comblera les épicuriens. Par contre, Le Galoubet vous offrira des tarifs plus abordables. Procurez-vous le Guide Pratique de la station, gratuit et très utile, il fournit toutes les informations concernant les endroits où se restaurer.

SORTIR LA NUIT
La nuit commence tôt à la célèbre Folie Douce sur les pistes au-dessus de Val Thorens, où on propose l'après-ski tous les jours de 14 h à 17 h. En ville, on joue de la musique « live » au Malaysia Bar jusque tard dans la nuit. Mérivel est renommée pour son ambiance après-ski tonitruante et d'influence britannique ; on y trouvera le frénétique Rond Point, à deux pas des pistes, et, en ville, le Dick's Tea Bar, un classique incontournable. Courchevel 1850 privilégie la vie nocturne, avec la discothèque Le Kudeta dans le centre de la station et la Grange qui bat son plein jusqu'au petit matin.

Les Trois Vallées côté pratique

OÙ SÉJOURNER
Si vous disposez d'un gros budget, optez pour le Shemshak Lodge à Courchevel 1850 – il vous en coûtera plusieurs milliers d'euros pour un séjour de quelques jours, mais en contrepartie d'un luxe absolu, dont une grande piscine, un jacuzzi, un sauna, un hammam et un espace forme.
Les Menuires propose un bon choix intermédiaire avec l'Isatis de style chalet. Il a l'avantage d'être juste à côté de la télécabine des Bruyères. A Méribel-Mottaret, l'accueillant Les Arolles est aussi situé sur les pistes.
Pour les skieurs soucieux de respecter un budget, le Green Mountain Chalets, à la sortie de St-Martin-de-Belleville, est un établissement décontracté qui n'a jamais failli à sa réputation.

Si vous préférez vivre à votre rythme, vous pouvez profiter des nombreuses locations de vacances proposées par MediaVacances.com; et n'oubliez pas de surveiller les offres spéciales de dernière minute.


COMMENT Y ACCÉDER
Aéroports les plus proches : Lyon (2 h 30), Chambéry (1 h 30), Grenoble (2 h 00), Genève (3 h 00)
Gare la plus proche : Moutiers (10 km)
Par route : par la D915 après Moutiers – toutes les stations sont bien indiquées.


AUTRES DÉTAILS
Altitude des stations : de 1 300 m à 2 300 m
Altitude maximale : 3 230 m
Altitude minimale : 1 260 m
Nombre de remontées : 165
Total des pistes : 650 km
Enneigement artificiel : oui

www.les3vallees.com

Texte: Alf Alderson