Cours de ski alpin : Le dérapage

Le dérapage

Le dérapage est une base technique importante du ski. Elle est facile à acquérir et sert dans de nombreuses situations. Le dérapage est déclenché par la combinaison de deux facteurs : une force s'exerçant sur le côté du ski (inertie, force centrifuge ou gravité) et une prise de carre faible. La technique du dérapage est essentielle pour les skieurs débutants car elle leur permet de maîtriser assez rapidement et facilement leur vitesse. Elle est aussi utilisée fréquemment par des skieurs chevronnés pour se freiner ou passer dans des endroits très accidentés.

L'importance du placement des genoux

Comme bien souvent en ski alpin, les genoux jouent un rôle décisif. En effet, leur positionnement conditionne l'accroche des carres sur la neige. Plus le genou se rapproche de l'autre jambe, plus l'angle que fait le ski avec la pente est important, augmentant ainsi la prise de carre. Pour déraper l'accroche des skis sur la neige doit être faible.


Remarque : pour pouvoir se déplacer latéralement, vos genoux doivent impérativement être fléchis et avancés.

Le dérapage en pente

Cette technique, consistant à se laisser déraper en travers de la pente, permet de passer en sécurité dans les endroits les plus difficiles. Elle est utilisée par des skieurs de tous niveaux. Le déclenchement et contrôle du dérapage se fait avec les genoux. Lorsque ceux-ci sont orientés vers l'amont, les skis sont bloqués car la prise de carre est importante. Lorsque les genoux sont orientés vers l'aval, la prise de carre est plus faible et les skis dérapent (voir image).

Exercice 1
Sur une pente faible à moyenne, mettez-vous perpendiculairement à la pente. Comme toujours lorsque vous êtes en travers de la pente, votre poids doit porter sur le ski aval (celui qui est en bas). Pour ce faire, penchez votre buste légèrement vers la pente en regardant la vallée.

Pliez les genoux et orientez les vers la pente (aval) pour amorcer le dérapage. Vous allez certainement sentir que l'un des côtés (avant ou arrière) du ski dérape plus vite que l'autre et que vous n'êtes plus perpendiculaire à la pente. Si c'est la spatule qui dérape plus vite que l'arrière du ski, mettez votre poids sur le talon pour rééquilibrer. Si c'est l'arrière du ski qui dérape trop vite, appuyez sur l'avant du pied. Le mécanisme de rééquilibrage est assez facile à maîtriser.
Exercice 2
Par la suite, utilisez cette technique pour faire des "Z" en dérapage. Commencez par un dérapage arrière (appui sur l'arrière du pied, puis sur l'avant pour corriger, puis blocage pour arrêter) pour enchaîner avec un dérapage avant (appui sur les orteils, puis sur le talon pour corriger, blocage pour arrêter), ainsi de suite.

Ce que vous devez ressentir

Votre poids réparti sur toute la surface de la semelle de la chaussure, gage d'un bon équilibre et d'un dérapage régulier.

Une légère pression sur la languette de la chaussure due à la flexion des genoux.