Courmayeur

Courmayeur s'étend au pied du versant moins connu et bien ensoleillé du Mont Blanc, le plus haut sommet d'Europe, connu en Italie sous le nom de Monte Bianco. Cependant, son cadre n'est pas moins spectaculaire que celui du versant français avec d'impressionnants à-pics et sommets glaciaires qui dominent les petites rues pavées pittoresques de la vieille ville.
Si l'étendue du domaine skiable est relativement modeste, le cadre de Courmayeur est d'une telle beauté que même si un jour vous en avez assez du ski, jamais vous ne vous lasserez des panoramas. En plus, vous avez la possibilité de découvrir l'héliski et des activités hors-piste fantastiques sur les pentes du Mont Blanc.
À Courmayeur, les restaurants d'altitude sont de très bonne qualité, tout comme ceux de la ville; et comme le forfait de la remontée inclut les autres stations de la Vallée d'Aoste, vous pourrez vous offrir des excursions d'une journée à La Thuile ou à Pila.

La station

Courmayeur permet aux skieurs de tout niveau d'évoluer dans l'un des cadres les plus spectaculaires des Alpes et bien que les pistes ne couvrent que 100 km, elles sont variées et dignes d'intérêt.
En dehors des pistes, l'un des principaux attraits de la ville réside dans son héritage montagnard – on y trouve même un musée alpin. Le centre ville piétonnier est enchanteur, particulièrement le soir lorsqu'il est illuminé et parcouru par une foule qui, le long de Via Roma, l'artère principale, écume boutiques, bars et restaurants.
On ne peut malheureusement pas arriver à Courmayeur ou en partir skis aux pieds ; mais des lignes de bus et les navettes des hôtels, à courte distance, relient le pied des remontées à la ville ; l'équipement de ski peut être déposé dans des casiers au pied des remontées ou plus en altitude.

Le ski

Pour ce qui concerne le ski de piste, Courmayeur est surtout apprécié des skieurs intermédiaires grâce à une sélection attractive de pistes rouges souvent assez exigeantes. Pour les débutants, le choix est assez limité ; le meilleur endroit pour se lancer se trouve tout en haut du téléphérique des Entrèves – mais, une fois les premières bases de ski acquises, l'endroit ne dispose ensuite que de peu de pistes faciles pour progresser.

Le domaine skiable est formé de deux zones distinctes : Chécrouit, qui profite du soleil matinal et auquel on accède grâce à la télécabine de Chécrouit ; et Val Vény, orienté nord-ouest, que l'on préfèrera fréquenter l'après-midi lorsque le soleil s'y montre.

Chécrouit offre un bon choix de pistes rouges larges et ouvertes, et les bons restaurants qui le jalonnent seront les bienvenus si le besoin d'une pause se fait sentir. Le point le plus élevé pour le ski de piste est Cresta Youla qui culmine à 2 624 mètres ; de là, une série de pistes rouges et bleues vous emmèneront 1 400 mètres en contrebas jusqu'au parking de Dolonne, juste au-dessus de Courmayeur.
On peut accéder facilement au Val Vény depuis Chécrouit, ou bien par téléphérique depuis le Val Vény un peu au nord de la ville. Le terrain plus escarpé et plus exigeant comporte, mêlées aux pistes rouges, de magnifiques pistes noires telles que la Black 23 et la Pista dell Orso. Elles vous emmèneront à travers les arbres au gré de vues splendides sur le massif du Mont Blanc.

Il serait néanmoins dommage que les skieurs chevronnés boudent Courmayeur ; s'il advient que le ski sur piste les lasse, de belles possibilités de freeride leurs sont offertes depuis le sommet de Cresta d'Arp à 2 755 mètres d'altitude ; on peut y accéder par téléphérique depuis Cresta Youla ; et il y a, bien sûr, le spectaculaire terrain de Monte Bianco, idéal pour le freeride – il va sans dire qu'on ne s'y attaquera pas sans un guide.
On peut l'atteindre depuis La Palud, à quelques kilomètres de la ville ; le Funivie Monte Bianco vous emportera alors à 3 462 mètres jusqu'à Punta Hellbronner d'où vous pouvez descendre la célèbre Vallée Blanche en ski jusqu'à Chamonix sur le versant nord de la montagne. Au terme de l'aventure, un bus vous ramènera jusqu'à Courmayeur.

Si l'argent n'est pas votre principal souci, vous pouvez aussi tenter l'héliski depuis l'héliport du Val Vény ; les principales zones sont formées par les glaciers des versants du Monte Bianco et par les pistes orientées nord du domaine du Fortin.

En dehors des pistes

Courmayeur semble toujours attirer une importante population de visiteurs nantis qui se soucient peu de pratiquer le ski ; de les regarder se pavaner dans leurs fourrures et leurs bijoux le long de Via Roma est un spectacle divertissant dont vous pourrez vous amuser pendant une heure ou deux, un verre à la main ; si le cœur vous en dit, vous pouvez aussi vous régaler de leurs magasins de luxe de prédilection.
L'ancienne cité romane d'Aoste à proximité vaut également une visite, ainsi que les thermes de Pré St-Didier à cinq kilomètres.
Les éventuels non skieurs de votre groupe pourront toujours profiter des magnifiques paysages de la montagne puisque les piétons sont autorisés à utiliser les téléphériques jusqu'au Plan-Chécrouit et ses divers restaurants, ainsi que la remontée jusqu'à Punta Hellbrunner.

Où se restaurer?
On trouvera un grand nombre de bons restaurants tout à la fois en altitude et à la station. En ce qui concerne les premiers, on recommandera le Château Branlant, rustique et chaleureux, au Plan-Chécrouit – goûtez-y la délicieuse polenta accompagnée de fromage Fontina grillé, une alléchante spécialité régionale au prix très raisonnable de 9,50 euros. On trouvera aussi un menu très varié au petit mais accueillant Chiecco, au Plan-Chécrouit. En ville, la Pizzeria du Tunnel, Via Circonvallazione, vous offrira de délicieuses pizzas, tandis que le Mont Fréty, Strada Regionale, propose une carte plus sélect.

Sortir la nuit
Courmayeur est très animée, surtout en début de soirée le long de la pittoresque Via Roma, rue pavée et piétonne ; mais ce n'est pas à proprement parler une ville où on s'éclate la nuit. Le Bar Roma, situé Via Roma, est très fréquenté du fait de son buffet gratuit et des profonds canapés dans lesquels vous vous prélasserez en dégustant l'un de leurs cocktails (non gratuits !) tout en profitant du buffet. Dans la même rue, le Bar Americano propose également un buffet gratuit et une bonne carte de cocktails ; en outre, il reste ouvert bien après minuit.
Le nightclub Covo di Courmayeur à Entrèves, de caractère très contemporain, est également ouvert tard dans la nuit et on peut s'y restaurer. Il dispose d'une navette gratuite pour ramener les clients à leur hôtel.

Où séjourner et autres détails

MediaVacances.com propose des locations pour toutes les bourses à Courmayeur, vous avez l'embarras du choix !
Si vous cherchez plutôt un hôtel, le cinq étoiles Royal e Golf a l'avantage d'être situé au centre de la station et propose toutes les commodités, dont une piscine et un sauna. La chaleureuse et traditionnelle Auberge de la Maison à Entrèves, dont la réputation n'est plus à faire, propose, dans un cadre rupestre, des chambres très confortables et un restaurant de bonne qualité. Pour les voyageurs disposant d'un petit budget et ceux qui désirent être les premiers sur les pistes, l'Hôtel Christiania à une étoile, à proximité du téléphérique du Plan-Chécrouit, sera parfait. Les chambres sont simples, mais convenables et l'hôtel dispose aussi d'un restaurant.

Les aéroports les plus proches : Genève (1 heure 30), Turin (2 heures)
La gare la plus proche : Pré-St-Didier (5 km)
Par route : prendre la A5 jusqu'au débouché du tunnel du Mont Blanc.

Altitude de la station : 1 224 mètres
Altitude maximale : 2 755 mètres
Altitude minimale : 1 210 mètres
Nombre de remontées mécaniques : 18
Pistes de ski au total : 100 km
Taux d'enneigement : 70 %
Consultez le guide de la station ou, pour davantage d'informations les stations du Val d'Aoste.

Texte et photos fournis par Alf Alderson