Ski d'été et recul des glaciers : gros plan sur les 2 Alpes

Le ski d'été en voie de disparition

Alors que l'hiver n'est plus qu'un lointain souvenir, les plus accros rejoignent les hautes altitudes et continuent à pratiquer le ski ou le snowboard durant l'été. Mais les sites offrant cette possibilité se font de plus en plus rares. Le réchauffement climatique, des chutes de neiges de moins en moins abondantes entraînent inexorablement la fonte des glaciers dans l'ensemble des Alpes.

En Suisse, durant ces vingt dernières années, de nombreuses stations telles que Verbier, Les Diablerets, Flims Laax, Crans-Montana, St Moritz ont dû fermer leurs domaines d'été. Zermatt et Saas Fee, dont les glaciers bénéficient d'altitudes très élevées (jusqu'à 3900 m pour le glacier du Théodule à Zermatt) ainsi que d'une très bonne exposition au Nord, sont pratiquement les seuls aujourd'hui à poursuivre cette activité au sein de la Communauté helvétique.

Dans les Alpes françaises le topo est le même : Les Grands Montets possédait un domaine de ski d'été qui a dû fermer vers la fin des années 1980, le recul du glacier rendant la pratique du ski estival trop dangereuse. Val Thorens et l'Alpe d'Huez ont connu la même situation. Seules trois stations françaises arrivent encore à maintenir leurs glaciers en état et proposent ainsi un domaine skiable d'été. Les 2 Alpes, Tignes et Val d'Isère (qui a rouvert son domaine d'été) se partagent une clientèle paradoxalement de plus en plus importante.

Le cas des 2 Alpes

En France, le glacier des 2 Alpes est certainement celui qui reste en meilleur état aujourd'hui. Situé entre 3200 m et 3600 m d'altitude, il bénéficie d'une orientation à dominante Nord qui lui permet de ne pas trop souffrir du soleil estival. La télécabine du Jandri Express, en partant de la station à 1600 m vous fera rejoindre rapidement la vaste calotte glacière sur laquelle sont installées les pistes. Mais l'avenir de cette activité semble aujourd'hui incertain. Le front du glacier recule et son épaisseur décroît. Certaines remontées mécaniques, à l'origine installées sur le glacier, se retrouvent maintenant à même la roche et ne sont donc plus exploitables car difficilement rejoignables à ski.

Des crevasses se forment de plus en plus fréquemment et la glace vive apparaît sur les pistes au fur et à mesure de l'avancée de l'été. Autre problème, qui est certainement le plus complexe à traiter, le glacier, en perdant de l'épaisseur, laisse peu à peu des arêtes rocheuses apparaître en surface.

Comment pallier à tout cela pour permettre au ski d'été de perdurer ? L'enjeu est grand, surtout pour le milieu du ski de haut niveau car l'entraînement estival est indispensable pour préparer l'hiver à venir. Si l'hémisphère Sud propose de beaux domaines skiables durant l'hiver austral il reste très coûteux de s'y rendre.

Heureusement, l'équipe d'exploitation du glacier, gérée par la société 2 Alpes Loisirs fourmille d'ingéniosité et n'économise pas les efforts pour assurer une prestation de qualité. Les pisteurs secouristes veillent constamment pour repérer au plus tôt la formation de nouvelles fissures, qui peuvent apparaître à tout instant. Les crevasses sont aussitôt rebouchées avec de la neige poussée par les lames des dameuses. Le travail est colossal.

Des barrières en bois « coupe-vents », ayant pour but de favoriser d'importantes accumulations de neige ont été mises en place à divers endroits du glacier. Ces réserves de neiges sont ensuite transportées et étalées sur les points critiques du domaine. Le pire ennemi reste le relief rocheux qui était jusqu'alors couvert par la glace. Au fur et à mesure de la fonte, des arêtes rocheuses font surface de manière imprévisible. La menace de voir sortir un peu de roche au milieu d'une piste reste constante et il n'y a contre cela aucune véritable solution.

Pour assurer un avenir au ski d'été, d'importants projets d'aménagement devront voir le jour dans les années à venir. Si les réserves de neige accumulées à certains endroits du glacier ne suffisent plus, on verra peut-être dans l'avenir apparaître des installations d'enneigement artificiel. C'est techniquement possible, certaines nuits d'été sont assez froides pour permettre le fonctionnement de canons à neige. Même en pleine période estivale, il est fréquent que le thermomètre passe en dessous de zéro à des altitudes dépassant 3000 m. Bien sûr cela soulève des questions éthiques et écologiques mais également financières car ce type d'aménagement est très coûteux.

Mais au 2 Alpes le glacier est vaste, et d'autres parties mieux enneigées semblent exploitables. En attendant de pouvoir faire mieux, dès que les skieurs redescendent dans la vallée, les hommes et les machines reprennent leurs inlassables balais, fraisant la glace, déplaçant des monticules de neige pour reblanchir les pistes, rebouchant les crevasses en ayant une seule et même question en tête : jusqu'à quand le glacier résistera-t-il?

Le glacier des 2 Alpes en pratique

Si vos spatules vous démangent trop pour attendre l'hiver prochain, dépêchez-vous, le glacier des 2 Alpes reste ouvert jusqu'au 29 Août et si les meilleurs conditions se trouvent surtout en début d'été, il peut arriver qu'une petite chute de neige se produise en plein mois d'août.

Les remontées mécaniques sont ouvertes de 7h00 à 12h30. Il faut se lever tôt, car la neige se transforme très vite et les conditions se dégradent au fur et à mesure que la journée avance. Vous pouvez faire du ski libre, mais le domaine n'est pas immense surtout en fin d'été, une partie des remontées est fermée par manque de neige.

C'est donc l'occasion où jamais de s'essayer au slalom, des stages de ski compétition sont proposés tout l'été. Pour ceux qui ont les piquets en horreur, un vaste snow-parc propose de nombreux modules pour le saut, un half pipe et un boardercross peuvent également vous permettre d'affiner vos talents de freestyler. Le glacier ferme le 29 août mais sera à nouveau ouvert durant les vacances de la Toussaint. Cette année il n'y aura pas de mondial du ski et du snowboard.

Guide des 2 Alpes: enneigement, plan des pistes, forum, etc...

Site de la station des 2 Alpes

Locations aux 2 Alpes sur MediaVacances.com

Les stations de ski d'été en Europe

Vous pouvez également opter pour un peu plus de dépaysement et aller skier sur les glaciers norvégiens qui souffrent beaucoup moins du réchauffement climatique. Trois stations (Stryn, Galdhopiggen et Folgefonna) proposent d'assez beaux domaines skiables, offrant à peu près les mêmes conditions que les Alpes mais à des altitudes bien plus basses (certains domaines n'atteignent même pas les 2000 m ). L'Autriche possède également quelques glaciers aménagés pour le ski d'été qui semblent moins souffrir du réchauffement, en tout cas, pour l'instant... Ci-dessous la liste des stations de ski d'été en Europe :

Les 2 Alpes (FRANCE)
Tignes (FRANCE)
Val d'Isère (FRANCE)
Saas Fee (SUISSE)
Zermatt (SUISSE)
Cervinia (ITALIE)
Passo dello Stelvio (ITALIE)
Val Senales (ITALIE)
Pitzal (Tyrol AUTRICHE)
Kitzsteinhorn (AUTRICHE)
Dachstein (AUTRICHE)
Tux (AUTRICHE)
Stryn (NORVEGE)
Folgefonna (NORVEGE)
Galdhopiggen (NORVEGE)
Reportage réalisé par Tom Grosjean Août 2009