Sports-Hiver.com
Accueil |||||||||
Inscrivez-vous à la newsletter "Dernière Minute" Inscrivez-vous à la newsletter d'informations
Guide des stations
Top 10 des Stations
Alpe d'Huez

Avoriaz

Courchevel

La Plagne

Les Arcs

Les Menuires

Chamonix Mont-Blanc

Méribel

Tignes

Val Thorens

Location ski
Recherche rapide
Destination   Région, Station, ...

Astuce : vous pouvez taper seulement une partie du nom si vous le désirez.
Période du (jj/mm/aaaa)
au (jj/mm/aaaa)
Type
Capacité
Au pied des pistes de ski
Chem. feu de bois
Jacuzzi
Recherche approfondie

Promotions locations ski

Toutes les locations


Votre location moins chère en direct des particuliers
Ski Test
Le Ski Test ProSkiLab™ 2017

Tous les skis homme

Slalom

Piste performance

Piste haut de gamme homme

Piste Accessible homme

Géant

All Mountain 70/30

All Mountain 50/50

All Mountain 30/70

Tous les skis femme

Piste haut de gamme Femme

Piste Accessible femme

Les skis par marque

Fischer

Dynastar

Rossignol

Völk

Elan

Blizzard

Stöckli

Head

Nordica

Scott

Zag

Black Crows

Voir Tous les skis tests

Reportages
Tous les reportages
Les Trois Vallées
La Clusaz
Courmayeur
Skieurs de légende
Stations thermales
La réglementation en station
Madonna di Campiglio
Nouveautés équipement 2012/13
Tendances skiwear 2012-13
Cortina d'Ampezzo
Courchevel
Tendance skiwear 2011-12
Freestyle
Prévention des avalanches
Fabrication d'un ski
Luz Ardiden
Andorre
Baqueira Beret
Cauterets
Gavarnie
Grand Tourmalet
Montgenèvre
Vers des stations de ski écolo
Les pistes mythiques
L'igloo, hébergement insolite
Le ski de randonnée
Les nouvelles glisses
Pisteurs secouristes
L'Alpe d'Huez
Premières traces
Verbier
Ski cross
La gestion de la neige
Les étoiles de ski
Les coulisses d'une station
Skier à Kozuf en Macédoine
Skier à La Grave-La Meije
Les fromages des Alpes
Skier à Ischgl en Autriche
Devenir moniteur de ski
Ski d'été et recul des glaciers
Héliski en Turquie
Le Caucase
Les Arcs 2000
Chamonix
Les Contamines Montjoie
Lake Louise
La Vallée Blanche
Val d'Isère
Le sac ABS
Météo & Enneigement
Matériel
Conseils vêtements
Cours de Ski
Tous les cours
Les bases
Les remontées mécaniques
La position de base
La conversion
Le chasse neige
Le dérapage
Le stem
La traversée
Skier parallèle
Les virages coupés
Les virages courts
Enchainement virages courts
Skier dans les bosses
Le ski de poudreuse
Skier sur la glace
Conseil
Ski freeride/Avalanches
Sécurité
Forums
Ski aventure
Héliski
Ski à l'étranger
Annuaires
Tous les sites de l'annuaire
Club de ski
Ecole de ski
Faune et flore de montagne
Guides de montagne
Héliski
Location et vente de matériel
Moniteur de ski
Photos de montagne
Sports d'hiver
Station de ski
Via Ferrata
Divers
Glossaire ski snowboard
Fonds d'écran montagne

Les Reportages Montagne de Sports-hiver.com

Le sac ABS ou sac "Airbag" : un plus pour la sécurité du skieur hors-piste

Les limites de l'ARVA
Malgré la généralisation du port de l'ARVA, force est de constater que le taux de mortalité des accidents d'avalanche est encore très élevé. En effet, un critère est particulièrement déterminant pour la survie du skieur : l'ensevelissement. Le skieur enseveli qui ne peut pas être localisé rapidement par les secours a des chances de survie très faibles : elles chutent dramatiquement après 15 mn. Ce temps est bien entendu insuffisant pour attendre les secours, et il faut compter sur les skieurs éventuellement sur place, qui sont confrontés à de nombreuses difficultés (manque de pratique du maniement de l'ARVA, stress, difficultés de déplacement pour les skieurs en aval, etc...). Une étude du centre de recherche sur la neige de Davos, montre que les chances de survie d'un skieur enseveli sont d'environ 50% alors que les celles d'un skieur non enseveli, ou partiellement enseveli sont supérieures à 97%.

Or, parmi les dispositifs de sécurité existants, le sac ABS ou sac "Airbag" est le seul à limiter les risques d'ensevelissement et devrait donc fortement contribuer à l'amélioration du ratio de survie. De fait, le potentiel théorique du produit semble confirmé par les premiers résultats, qui bien qu'ayant une valeur statistique limitée, sont très encourageants.
Le principe du sac ABS ou sac "Airbag" : la ségrégation inverse
Le sac ABS exploite une caractéristique des matériaux granulaires: la ségrégation inverse. Ce terme barbare définit un phénomène simple : lors de l'écoulement d'un matériau granulaire (éboulement, avalanche, etc...), les grains les plus gros montent à la surface tandis que les petits se concentrent au fond. Le sac ABS, une fois l'airbag gonflé, permet de maximiser le volume du skieur et donc de minimiser le risque d'ensevelissement.
Les sacs ABS exploitent le phénomène de SEGREGATION INVERSE

Les particules les plus grosses tendent à remonter à la surface.
Attention, il ne s'agit pas d'un phénomène de "flottaison" dû à la poussée d'Archimède: c'est bien le volume qui compte et non pas la densité! >
Fonctionnement des sacs ABS : le rôle de l'airbag
Une poignée située sur la bretelle du sac actionne une cartouche à blanc de 9mm dont les gaz d'expansion vont, par l'intermédiaire d'un tuyau, venir actionner le percuteur logé dans le sac. Celui-ci perce l'opercule fermant la cartouche et libère ainsi le gaz gonflant les ballons "airbag".

La poignée est protégée par une patte et un velcro destinés à empêcher le gonflement accidentel de l'airbag.

Les phases de déclenchement de l'airbag du sac ABS
Une conception technique pointue
On pourrait croire que le sac ABS est tout simplement la synthèse d'un airbag de voiture et d'un sac de montagne. Ce n'est pas le cas, et le coût du sac ABS, qui peut sembler au premier abord élevé, s'explique aisément dès que l'on aborde sa conception technique.

Par exemple :

Les écarts d'altitude d'utilisation du sac, et donc de pression, impliquent des contraintes techniques fortes, qui entraînent la mise en place d'une valve permettant de réguler la pression des ballons "airbag". Le sac en lui-même a été conçu pour résister aux efforts mécaniques extrêmes auxquels il peut être soumis lors d'une avalanche.

La cartouche de 9mm est enduite de cire spéciale pour la protéger contre l'humidité.

La cartouche de gaz a été spécifiquement conçue et usinée, et permet d'endurer des différentiels de pression très élevés en raison de la forte pression interne et de l'altitude (utilisation en montagne ou voyage en soute).
Efficacité des sacs ABS
Si on manque aujourd'hui de recul et d'une étude statistique extensive, les premières constatations sont très encourageantes. L'étude réalisée par le centre de recherche de Davos montre que sur le nombre de skieurs portant un sac ABS, ayant été pris dans une avalanche et ayant gonflé les ballons airbag, le taux de survie est très élevé (76 rescapés sur 77 skieurs).
Il faut noter que ces statistiques, déjà très bonnes, sont très probablement biaisées par le fait qu'un certain nombre d'accidents n'ayant pas entraîné le déclenchement des secours n'ont pas été déclarés. Le taux de survie est donc certainement supérieur à celui qui est annoncé.

Cependant, s'il semble que le sac ABS améliore sensiblement la sécurité du skieur, ce n'est en aucun cas une garantie de survie ou même de non ensevelissement. Dans l'étude mentionnée plus haut, 5 skieurs ont été complètement ensevelis (dont 4 à une faible profondeur avec les ballons partiellement visibles, permettant un secours rapide et leur survie). Le skieur décédé a été enseveli à une profondeur de 170 cm.

En effet, il semblerait que l'efficacité des sacs ABS soit diminuée ou nulle dans les cas suivants :

1. Non déchaussage (emprise de la neige sur les skis),

2. Terrain plat ou formant une dépression où la neige s'accumule, ensevelissant ainsi le skieur immobile (il n'y a plus d'écoulement et l'effet de ségrégation inverse ne fonctionne donc pas).
Les inconvénients des sacs ABS
Les sacs ABS demandent une forte rigueur d'utilisation. Une mauvaise utilisation peut se révéler dangereuse pour le skieur et/ou autrui. Par exemple, le déclenchement intempestif de l'airbag sur un télésiège peut avoir des conséquences graves. Il est conseillé de lire très attentivement la notice d'utilisation fournie avec le sac.

Le poids est aussi un inconvénient puisqu'il faut rajouter environ 1,5 à 2 kg par rapport à un sac de volume équivalent.

Les sacs ABS sont spécifiquement mentionnés sur les documents de l'IATA concernant les conditions d'emport de produits potentiellement dangereux. Leur transport en soute ou en cabine est autorisé, sous réserve de permission de la compagnie aérienne. Cependant, l'obtention de cette dernière demande un certain délai et n'est pas, semble-t-il, toujours facile à obtenir.

Les sociétés d'héliski acceptent généralement l'utilisation du sac ABS, mais les conditions de stockage dans l'hélicoptère sont souvent très strictes.
Notre avis : un plus significatif pour la sécurité du skieur hors-piste
Le sac ABS ne garantit en aucune manière la survie en cas d'avalanche et ne peut pas remplacer les mesures de sécurité élémentaires :
Prise en compte de la météo et du niveau de risque,
Sélection de l'itinéraire,
Passage 1 par 1 dans les endroits à risque,
Emport de pelle-sonde-arva
Emport téléphone portable,
etc...

Le skieur qui souhaiterait passer outre les règles élémentaires de prévention des risques d'avalanche, en faisant confiance à son sac ABS se trouverait dans une situation à risque très élevé.

Néanmoins le sac ABS complète très efficacement ces mesures. Dans ce cadre d'utilisation, il améliore notablement la sécurité du skieur. Les contraintes (prix, poids, transport aérien, rigueur d'utilisation) sont finalement légères au regard du gain apporté en terme de chances de survie.

Il faut noter qu'un nombre croissant de professionnels de la montagne (guides, services des pistes, services de secours) utilisent les sacs abs, ce qui tend bien sûr à renforcer la crédibilité de ce dispositif unique en son genre.
Liens
Le site du distributeur français : http://www.absairbag.com
©2003-2017 AKENA Technologies - Tous droits réservés Infos société | Contact